Les aides de la région Hauts-de-France

La nouvelle région Hauts-de-France n’existe que depuis un an mais son Président, Xavier Bertrand, et les élus régionaux, n’ont pas tardé à appliquer les mesures annoncées durant la campagne ainsi qu’à en proposer de nouvelles.
Toutes concrètes et déjà opérationnelles, en voici une sélection non exhaustive.
Vous êtes intéressés, candidatez !
Dans tous les cas, n’hésitez pas à partager !
Les aides pour les entreprises :
Les aides pour les salariés :
Les aides pour les demandeurs d’emploi :

– http://www.hautsdefrance.fr/en-route-pour-lemploi
http://www.hautsdefrance.fr/proch-emploi
http://www.hautsdefrance.fr/lapprentissage-region-sengage

aides-regions

Benjamin Prince
Conseiller régional des Hauts-de-France
Publicités

Budget 2017 des Hauts-de-France

Pour tout savoir sur le budget 2017 de la région des Hauts-de-France : Budget 2017

Un budget économe, rigoureux, qui rend service aux habitants de la Région

Le Conseil régional a voté, en séance plénière le 13 décembre dernier, le budget de la Région pour l’année 2017, à hauteur de 3,41 milliards d’euros.

Le budget est l’outil, le moyen qui permet de mettre en œuvre les politiques de la Région. Dans les Hauts-de-France, le budget pour l’année 2017 est au service d’une Région au travail et préserve le pouvoir d’achat des habitants.

Le budget 2017 se veut :

  • Économe : en raison d’un héritage contraignant, de la baisse des dotations de l’Etat, la Région doit moins dépenser tout en tenant ses engagements.
  • Pragmatique : en renforçant ce qui marche et en se donnant les moyens de mettre en place des solutions utiles aux habitants.
  • Efficace : parce qu’un bon budget est un budget qui permet d’atteindre l’objectif des politiques mises en place.
  • Sincère : le budget 2016 a permis d’honorer les différentes factures demeurées non payées par la majorité précédente, et notamment 48,6 millions d’euros pour les TER. Le budget 2017 tient compte de toutes les charges et de tous les produits de l’exercice 2016. La Région travaille dans une logique de bonne gestion, de service aux habitants, comme le ferait une entreprise.

Continuer d’investir sans accroître la dette

« Le budget 2017 est le fruit d’un travail collectif qui nous a permis de déterminer nos priorités pour les habitants des Hauts-de-France et notre stratégie financière pour le mandat (ndlr, jusqu’en 2021), explique Jean-Pierre Bataille, conseiller régional délégué au budget. Il s’agit d’un budget ambitieux, volontariste et réaliste ».

info-budget-part1jpginfo-budget-part2jpginfo-budget-part4jpginfo-budget-part5jpginfo-budget-part3jpg.jpg

Mon intervention en séance plénière Hauts-de-France pour DK+ de mobilité

IMG_5033 (2).JPGA l’occasion de la séance plénière du 14 décembre 2016, j’ai eu l’opportunité, en qualité de membre de la commission « Transports et affaires portuaires » du Conseil Régional Hauts-De-France, d’intervenir sur l’aide de la région à destination du projet communautaire de DK+ de mobilité, à hauteur de plus de 8 millions d’euros.
Pour retrouvez la délibération votée ce jour : deliberation-region-dk
Pour retrouver la vidéo de l’intervention : Intervention DK+ de mobilité
Le texte ci-dessous:
Monsieur le Président, merci,
Monsieur le Vice-président aux transports, merci,
Chers Collègues de la majorité, merci.
Cette délibération que nous prenons aujourd’hui est une immense opportunité pour le territoire dunkerquois et ses habitants. Ce grand plan de mobilité proposé par la communauté urbaine de Dunkerque et son Président, Monsieur Patrice Vergriete, que je salue ici pour la réalisation de ce projet exemplaire, est un projet à la fois structurant, novateur et complet.
DK+ de mobilité participe à une fréquence plus régulière du transport en commun et un désenclavement des territoires urbains, et je pense ici aux travailleurs et à ceux qui cherchent un emploi ;
DK+ de mobilité participe au développement durable, notamment avec un parc d’autobus urbains plus respectueux de l’environnement, et je pense ici aux futures générations ;
DK+ de mobilité participe à son attractivité et son rayonnement au-delà des frontières dunkerquoises puisqu’il contribue à améliorer les échanges avec les grandes lignes routières et ferroviaires parce que oui, je le dis haut et fort, Dunkerque est au cœur de la région, mais aussi un point central pour l’Europe et le monde avec son port mais aussi sa gare nous reliant à Paris et Bruxelles en moins de deux heures.
Une nouvelle fois, nous montrons que notre collectivité, en matière de transport, ne se limite pas aux conventions TER. La région, c’est répondre aux besoins quotidiens des habitants. Le membre de la commission transport des Hauts-de-France et l’élu dunkerquois que je suis ne peux que s’en féliciter.
Enfin, rappelons que ce projet n’aurait pu voir le jour sans les actions combinées de tous les acteurs concernés : ville, communauté urbaine, région et bien entendu l’Europe, acteur souvent oublié des territoires et sans qui peu de choses pourraient être financées. Lorsque l’Europe fonctionne et nous aide, il faut aussi le dire.
Je vous remercie.

Semaine 45 – 7 novembre 2016

Semaine du 7 au 13 novembre

Lundi : Conseil d’école Kléber, Malo-les-Bains

Mercredi : Célébration du 46eme anniversaire du décès du Général de Gaulle, Dunkerque

Jeudi : Fête de la Saint-Martin, Malo-les-Bains

Vendredi : Commémoration du 98ème anniversaire de l’armistice de 1918, Dunkerque

Samedi : Brocante couverte « Dunkerque, solidaire avec eux », Rosendaël // Tedx Dunkerque

Dimanche : Loto de la Fédération Nationale des retraités de la gendarmerie, Dunkerque

st martin.jpg

J’étais membre du jury du concours de betteraves et de lanternes de la Saint-Martin

Contrat de ville et conseil régional

img_0417La semaine dernière, les élus régionaux en charge du contrat de ville étaient invités à se réunir autour de Guillaume Delbar, Vice-président du Conseil régional, pour discuter de la politique de la ville en faveur des quartiers. J’y représentais le territoire de la communauté urbaine de Dunkerque.

Quelles sont les priorités des élus régionaux ?
⁃       Renforcer le développement économique et l’accès à l’emploi des habitants des quartiers,
⁃       Contribuer à la mise en œuvre de la troisième révolution industrielle,
⁃       Améliorer le cadre de vie pour une meilleure appropriation des habitants de leur quartier et de leur habitat.

Pour cela, nous comptons nous appuyer sur trois leviers.
⁃       Le numérique,
⁃       L’innovation sociale,
⁃       La participation des habitants.

img_0423

Notre rôle d’élu régional est d’adapter les dispositifs existants pour les appliquer à chaque territoire, d’en définir les besoins et d’être force de proposition pour l’amélioration du cadre de vie.

Le Conseil régional n’est pas un distributeur automatique de subventions provenant des fonds européens, les élus sont à votre côté pour vous accompagner dans vos projets et sur le dunkerquois, je me tiens à votre entière disposition pour répondre à vos interrogations. Je ne manquerai pas non plus de continuer à vous consulter pour perfectionner l’application de nos objectifs, à très vite !

img_0422

Quels leviers pour l’emploi ?

Ce jeudi 8 septembre 2016 a eu lieu au Conseil régional des Hauts-de-France un débat sur « Quels leviers pour l’emploi », en présence de : Xavier BERTRAND, président de région, Fabrice LENGLART – Commissaire général adjoint de France Stratégie, Selma MAHOUZ, directrice de la DARES (Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation), Hélène GARNER et Antoine NABOULET – Co-auteurs de la note 2017/2027 « Quels leviers pour l’emploi » et de nombreux intervenants de qualité.

Très intéressé par le sujet, j’ai eu l’occasion de me rendre à ce débat. Pour vous en faire profiter, vous retrouverez dans cet article :

Vous souhaitez aller plus loin ? Rendez-vous sans tarder sur le site de France Stratégie http://francestrategie1727.fr.

2

L’éTer débarque à Dunkerque

J’étais ce week-end à la gare de Dunkerque pour accueillir les premiers bénéficiaires du programme éTer (anciennement TER-Mer) à destination des plages de Bray-Dunes, Malo-les-Bains et Gravelines.

Ils étaient nombreux !

Je tiens vivement à saluer l’organisation du personnel de DK Bus sans qui ce week-end de rêve ne serait pas possible.

10 navettes gratuites, 2 handibus, 5 contrôleurs pour orienter, des plages d’exception et un soleil magnifique, que demander de plus ?

Le bonheur pouvait se lire sur le visage des vacanciers, ce qui n’a pas manqué de faire le mien.

Pour rappel, les dates des week-ends mer sont les :
– 9 et 10 juillet,
– 23 et 24 juillet,
– 6 e 7 août,
– 20 et 21 août.


Tous les habitants n’ont pas le loisir de partir en vacances, c’est pourquoi la région Hauts-de-France renforce le dispositif à destination de la mer, de la nature et maintenant des villes.

Publications Facebook : Ici et Ici.