Primaire de la droite

Cette semaine, la Voix du Nord m’a interrogé sur mon positionnement face à la primaire de la droite des 20 et 27 novembre 2016, en vue de l’élection présidentielle de 2017.

Benjamin Prince n’a pas prévu de se déplacer le 20. Le conseiller régional ne se reconnaît «  dans aucun des sept candidats. Aucun n’a une vision jeune et engageante. Il y a un fossé entre ce que je vis au niveau régional avec Patrice Vergriete et Xavier Bertrand. Si seulement on pouvait transposer ce modèle au niveau national ! Je ne dis pas que je voterai Macron à la présidentielle, mais son projet mérite qu’on l’observe avec plus d’attention que ce qui est proposé à droite.  »

15058792_1806420449630081_784522650_n

Je me suis engagé dans la vie publique fin 2012 avec la création de l’UDI de Jean-Louis Borloo, avant d’être élu à la ville de Dunkerque aux côtés de Patrice Vergriete en 2014, d’être le remplaçant de Paul Christophe et Martine Arlabosse au Département du Nord en 2015, et d’être élu à la région Hauts-de-France aux côtés de Xavier Bertrand et Valérie Létard la même année.

Mon engagement est local, pour le territoire et les dunkerquois. Pour le moment, je n’arrive pas à me reconnaître, malgré la quantité, dans les candidats de la droite pour la présidentielle. Au dernier congrès de l’UDI, j’ai voté en faveur de la non-participation du parti à la primaire de la droite, à défaut de candidat centriste. Ma position n’a pas évolué depuis.

Élu depuis plus de deux ans, je n’ai fait que constater le désaccord, le décalage entre les politiques nationales et la réalité locale, celle des habitants, celle des militants. Mon refus de participer au premier tour de la primaire s’inscrit dans cette démarche d’opposition. Moi, jeune élu, je souhaite du changement, je souhaite être représenté.

  • Je souhaite continuer de travailler avec Patrice Vergriete à la ville de Dunkerque, dans une liste sans étiquette où l’on ne parle pas politique mais projets concrets,
  • Je souhaite continuer de travailler avec Xavier Bertrand à la région Hauts-de-France, au sein du groupe UDI-Union Centriste, sur de grands projets structurants comme le canal seine-nord Europe, les transports et l’emploi, en acceptant de travailler avec tous les intéressés peu importe leur parti,
  • Je souhaite continuer d’être le militant UDI de Valérie Létard, responsable de l’UDI du Nord, qui a toujours fait confiance à la jeunesse et a toujours défendu les valeurs de notre parti et l’égalité entre les territoires.

Quant à Macron, qui arrive à se positionner en Outsider tout en venant de quitter sa fonction de ministre, oui, je le regarde avec attention, tout comme le responsable national de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde. Professionnellement (je suis auditeur comptable), j’entends les responsables d’entreprises parler de ses idées, de sa façon d’aborder les sujets économiques et je suis d’accord avec eux, Macron ose et innove, à suivre …15032342_1806420442963415_1761000474_n.jpg

Article de la Voix du Nord édition Dunkerque du dimanche 13 novembre 2016 à retrouver sur ce lien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s